Archives de catégorie : digitial pedagogy

Serious games: une modalité pédagogique / a pedagogical modality

[English version bellow]

Les "serious games" sont, comme leur nom anglais l'indique, des "jeux sérieux" qui permettent d'apprendre quelque chose de manière ludique. L'expérience montre que cette appellation est malheureuse, certains apprenants du Mooc "La géopolitique de l'Europe" de Sciences Po en 2015 nous ont en effet indiqué qu'ils ne les avaient pas faits parce qu'ils avaient passé l'âge de jouer.

Il s'agit en fait ici de simulation et de mise en situation. Dans un cadre expérimental, l'apprenant peut tester des hypothèses et leurs conséquences sur l'issue d'une situation donnée. L'idée est bien à la fois d'éprouver des hypothèses, mais aussi et surtout de comprendre le mécanise de choix et de décision, en particulier en contexte d'incertitude et d'incomplétude, lorsque l'apprenant ne possède pas l'ensemble des paramètres qui entrent en jeu dans et sur la situation.

En aucun cas, ces jeux ne sont une aide à la décision au sens où ils permettraient de résoudre ou de suggérer une solution au problème posé. Il s'agit d'exercer l'esprit de l'apprenant à jouer le jeu des raisons pour qu'il pense et analyse la situation afin d'en créer le dénouement.

L'idée est aussi de faire comprendre que tout n'est pas déjà écrit pas avance dans le grand livre, mais tout est à écrire (ce qui n'empêche pas que l'acte d'écrire soit lui déjà écrit, mais c'est une autre histoire). Par conséquent la prise de décision est performative et une prise de risque qui doit être prise en connaissance de cause et assumée. Et c'est par qu'elle l'est que l'acteur en est responsable. Cette contrainte et injonction de la responsabilité pleine et entière est la marque même de la liberté, qui pour être totale doit être pleinement assumée, donc soutenue par la raison étayée de la connaissance éclairée.

Cette liberté ne se décrète pas plus que la motivation, mais elle se travaille, se muscle et de développement. La formation, l'enseignement, le développement personnel, l'accompagnement peuvent l'aider à se construire et se renforcer.

Les serious games sont une modalité qui peut y aider. C'est pour cela que nous en avons inclus dans le Mooc sur la géopolitique de l'Europe.

L'exemple des serious games pour le Mooc "géopolitique de l'Europe" de Sciences Po 2015: http://real-fiction.fr/archives/3132

Voir aussi l'interview sur le site du logiciel utilisé pour les réaliser: http://www.klynt.net/fr/serious-game-benjamin-sylvand/


The serious games allow to learn in ludic way. To call them "game" is quite unfortunate, indeed, some learners of the Mooc on the geopolitic of Europe at Sciences Po in 2015, told us that they haven't done them because they were too old or smart to spend time with games.

These games are actually a simulation of a situation. As in experimental conditions, the learner can test and try some hypotheses and see their results and consequences on the situation. The purpose is to experiment and understand the mechanic of choice and decision making in uncertain and incomplete context, when the learner does not possess all the parameters involved.

These games are not helping to decision making in the way that they could provide an answer to a given problem, but they help to practice critical thinking and the game of the reasons such that the learner becomes able to take decision by himself and create his own solution.

The idea is also to show that it is not already written in the big book but that, in contrary, everything has to be written. Every decision taken is preformative and implies a risk to take in full knowledge and understanding of the situation, i.e. in responsibility. This is precisely the definition of freedom.

This liberty cannot be mandated neither is motivation, but it requires work and effort, and learning and training may help to build and sustain it. Serious games are a modality that may be used in this perspective. You may find them here: http://real-fiction.fr/archives/3132 

Also see the interview on the blog of Klynt, the software used for making the games: http://www.klynt.net/fr/serious-game-benjamin-sylvand/

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail